En Bref

Egypte 100 millions d’euros pour les projets énergétiques (UE)

L'Union européenne (UE) doit engager un montant approximatif de 110 millions d'euros pour stimuler les projets égyptiens dans les secteurs de l'énergie, de l'eau, du commerce et du développement local au cours de la période à venir, dans le cadre du programme de soutien que l'UE a adopté pour soutenir les projets égyptiens de 2017 à 2020. 
Le montant proposé du fonds (UE) s'élève à 500 millions d’euros. Cette étape a été annoncée lors d'une réunion qui s'est tenue le 22 juillet, au cours de laquelle le chef de la délégation de l'UE en Égypte, l'ambassadeur Ivan Surkoš, a rencontré un certain nombre de ministres et de hauts responsables égyptiens. Le ministre de l'Investissement et de la Coopération internationale, Sahar Nasr, a déclaré que l'Union européenne (UE) était l'un des plus importants partenaires de développement au monde. En effet, elle offre 500 millions de dollars dans le cadre de la stratégie de financement en cours jusqu'en 2020 pour soutenir les projets assainissement, société civile, formation professionnelle, réforme administrative, commerce intracommunautaire, patrimoine ainsi que secteur des finances publiques. «Nous avons défini une priorité pour les projets d’autonomisation des jeunes et de développement humain au cours de la période à venir au cours de laquelle des mises en œuvre seront effectuées pour respecter les directives du président Abdel Fattah Al Sisi. En outre, nous nous préparons à organiser une conférence internationale sur le canal de Suez en collaboration avec l'UE dans le cadre de la coopération commune entre les deux parties », a ajouté Nasr. D'autre part, le ministère de l'électricité et des énergies renouvelables a annoncé, lors de la réunion, que la coopération avec l'Union européenne visait principalement à accroître la dépendance vis-à-vis des énergies renouvelables et à accroître sa part dans la capacité de production totale de l'énergie égyptienne. En outre, améliorer l'efficacité de la production et de la distribution en plus d'établir des centres de contrôle de la distribution d'énergie.

Ce message est également disponible en : Anglais