Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Actualité

E Santé PassCare, un passeport santé connecté, lancé à Abidjan

A l’occasion de la première édition du TakeCareShow en Afrique, qui se tenait le 16 octobre à Abidjan, a été lancé Passcare, un passeport de santé connecté pour l’accès aux informations et aux soins.

 

Par Lilia Ayari, à Abidjan

 

C’est la capitale ivoirienne qui a été choisie pour abriter, le 16 janvier, la première édition africaine du TakeCareShow. Ce RDV des acteurs de la santé , organisée par InnovHealth, start-up de développement de la e-santé hospitalière, aura réuni les professionnels de la santé et les responsables de différentes structures, en lien avec le secteur, au Pullman, pour des échanges sur l’application des nouvelles technologies au secteur de la santé.

 

« Le premier logiciel de santé du citoyen qui prend en compte tous les aspects de santé »

 

Clou de la rencontre, le lancement de Passcare, « un passeport de santé numérique universel, utilisable partout dans le monde permettant de récupérer et de classer immédiatement les informations de santé en toute sécurité », selon son instigateur, le chirurgien urologue franco-libanais, le Dr Adnan El Bakri, fondateur d’InnovHealth. Il s’agit du« premier logiciel de santé du citoyen qui prend en compte tous les aspects de santé et non seulement la maladie»poursuit le jeune docteur. Ainsi, explique-t-il, « cette technologique vous permet de quitter l’établissement de santé où vous avez été soigné avec toutes vos informations, entièrement dématérialisées. Quand vous allez dans un autre établissement, en Côte d’Ivoire ou même en Chine, sans votre dossier médical ou sans pouvoir expliquer les soins que vous avez reçus, le PassCare apporte toutes les informations nécessaires. »

 

 

Par ailleurs, l’outil, complémentaire avec tous les systèmes,connecte les professionnels de la santé entre eux mais également avec le patient, apporte à ce dernier des informations de prévention, et permet de réaliser des téléconsultations à distance y compris dans les villages les plus isolés,  en somme, il contribue à l’accès aux soins au plus grand monde.

 

Un défi qui incombe à tous les pays du continent. Y compris la Côte d’Ivoire qui a récemment adoptée la Couverture médicale universelle (CMU). « Le PassCare pourrait venir renforcer notre carte, en y apportant d’autres capacités, pour ameliorer notre système d’identification des personnes notamment, juge Karim Bamba, DG Cnam, présent à l’évènement.

 

« Je souhaite que l’Afrique participe et enrichisse cette plateforme »

 

« Je souhaite que l’Afrique participe et enrichisse cette plateforme, indique Roger Likeng, DG PassCare Africa. Que nous puissions faire de l’innovation inversée, du Sud vers le Nord. En Afrique, nous avons des problématiques très spécifiques, liées à notre environnement, nos mode de vie et de consommation, il s’agit intégrer tous ces éléments à cette plateforme. »