A la uneالافتتاحية

Dr. Monique Nsanzabaganwa : “Exploiter le potentiel des jeunes en tant qu’opportunité pour le continent de réaliser sa vision d’une Afrique intégrée, pacifique et prospère”

A l’occasion du Sommet des futurs dirigeants africains, la Vice-présidente de la Commission de l’Union africaine invite à promouvoir les jeunes du continent, en tant que moteurs du développement. “Les leaders actuels et futurs de l’Afrique”.

Par Dr. Monique Nsanzabaganwa

L’Union africaine reconnaît la population jeune comme une ressource essentielle pour le développement du continent et cherche à donner aux jeunes générations les moyens d’être des défenseurs résilients du changement pour relever les défis auxquels ils continuent de faire face sur la route de l’Afrique que nous voulons. Un dialogue intergénérationnel tel que celui-ci où nos futurs dirigeants africains se voient accorder la plate-forme et l’opportunité de s’engager avec les dirigeants actuels et anciens sert de plate-forme précieuse pour l’autonomisation de nos jeunes leaders que j’implore de saisir cette opportunité pour faire vos visions et attentes connu. 

“Ce sont les leaders actuels et futurs de l’Afrique et sans la poussée ciblée et accélérée vers leur succès, ce dividende démographique potentiel ne restera que cela : le seul potentiel”

On ne saurait trop insister sur l’importance des jeunes en tant que moteurs du développement. Ce sont les leaders actuels et futurs de l’Afrique et sans la poussée ciblée et accélérée vers leur succès, ce dividende démographique potentiel ne restera que cela : le seul potentiel. Dans le pire des cas, en l’absence d’exploitation de ce potentiel sur un continent où l’âge médian est de 18,8 ans, c’est une prescription pour un désastre. 

Prêter attention aux jeunes est dans l’intérêt de l’Afrique et ne doit pas être perçu comme leur rendant service ou répondant à un impératif des droits de l’homme. À mon avis, il y a cinq choses que nous devons faire à cet effet : 

  • Investissez en eux – il n’y a pas de meilleur investissement dans le capital humain que l’éducation et la santé ; 
  • Les inclure – en intégrant leurs problèmes dans toutes les politiques/programmes et en prenant leurs points de vue par le biais de consultations ; 
  • Faites-leur confiance – avec un accès au financement, aux emplois, aux marchés et aux opportunités de marchés publics ; 
  • Confiez-leur des rôles de leadership et prenez soin des sociétés et de l’environnement ; 
  • Protégez-les en assurant la paix et la stabilité.

 

“L’Initiative « 1 Million Next Level » doit atteindre 300 millions de jeunes d’ici 2030

À la Commission de l’Union africaine, nous nous engageons à exploiter le potentiel des jeunes en tant qu’opportunité pour le continent de réaliser sa vision d’une Afrique intégrée, pacifique et prospère. Trois initiatives principales témoignent de ce fait : 

Tout d’abord, alors que nous travaillons à la réforme complète de notre institution continentale bien-aimée, nous surveillons les stratégies décidées pour atteindre 35% des jeunes dans notre lieu de travail. Nous attendons avec impatience de recevoir les candidatures de certains d’entre vous dans cette même salle. 

Deuxièmement, nous avons également mené à bien l’initiative «1 million d’ici 2021» qui visait à atteindre 1 million de jeunes par le biais de l’éducation, de l’entrepreneuriat, de l’engagement et de l’emploi et de la santé et du bien-être (les 4 E et H) d’ici 2021, où nous avons dépassé l’objectif en atteignant plus de 8 millions de jeunes. Son successeur, l’Initiative « 1 Million Next Level », doit atteindre 300 millions de jeunes d’ici 2030. Ce n’est pas une mince affaire et nécessite que tout le monde soit sur le pont ! 

Troisièmement, l’initiative “WYFEI 2030” de l’UA sur l’inclusion financière et économique des femmes et des jeunes, qui a été lancée le 22 juillet de cette année, sera également un élément clé parmi les programmes centrés sur les jeunes qui seront discutés. L’initiative vise à débloquer 100 milliards de dollars pour au moins 10 millions de femmes et de jeunes entreprises africaines d’ici 2030, entre autres livrables. Le programme jeunesse “Energize Africa” ​​mené par l’AUDA-NEPAD et ses partenaires, est une étape audacieuse sur la voie du WYFEI 2030. Ce forum offre une excellente plate-forme pour engager les bénéficiaires sur les moyens d’améliorer notre portée et de réaliser notre mandat. 

Distingués délégués et invités, Mesdames et Messieurs ; 

Permettez-moi de conclure en exprimant ma chaleureuse gratitude à toutes les personnes présentes ici aujourd’hui. Le résultat des discussions que nous avons ici servira d’information aux décideurs politiques et aidera à la conception et à la mise en œuvre de politiques efficaces pour la réalisation de l’Agenda 2063. 

“Relever les défis auxquels la jeunesse africaine continue de faire face dans ses efforts pour réaliser une Afrique unie, pacifique et prospère”

J’espère que nous aurons des engagements fructueux et que nous nous engagerons à nouveau à relever les défis auxquels la jeunesse africaine continue de faire face dans ses efforts pour réaliser une Afrique unie, pacifique et prospère. Je nous encourage à tirer parti de plateformes comme celles-ci et à collaborer pour proposer des actions et des étapes clés vers l’autonomisation des jeunes et le panafricanisme. Je vous félicite tous pour le travail que vous avez fait et continuez de faire. J’espère que nous continuerons tous à mettre en œuvre des actions collectivement pour l’Afrique. 

Ce message est également disponible en : الإنجليزيةالفرنسية