ArchivesEn Bref

Djibouti Le gouvernement rompt son contrat avec DP World

Le gouvernement de la République de Djibouti a annoncé, par communiqué, la résiliation unilatérale, avec effet, immédiat du contrat de concession attribué à DP World sur le site portuaire de Doraleh Container Terminal (DCT). 

En application de la loi du 8 novembre 2017 portant sur les contrats d’infrastructures stratégiques, dont la vocation sont les intérêts supérieurs de la nation, en particulier ceux ayant trait à la souveraineté de l’État et à l’indépendance économique du pays, les autorités ont jugé ledit accord «  en contravention flagrante avec la souveraineté de l’État et les intérêts supérieurs de la nation. » Après des tentatives  de renégociations menées depuis 2012,  « repoussées sans protocole par la direction de DP World », le gouvernement a publié un décret portant résiliation de la concession.

Les procédures normales d’indemnisation seront mises en œuvre tandis que le gouvernement a repris en charge la gestion du terminal. «
DCT est un instrument essentiel au cœur de la stratégie économique de Djibouti. L’objectif du gouvernement demeure aujourd’hui comme hier le développement du site, au bénéfice de Djibouti et de ses citoyens. »

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe