En Bref

Diaspora « Les transferts sont en passe de devenir la principale source de financement extérieur des pays en voie de développement »

Selon le rapport Africa’s Pulse établi par la Banque mondiale, les transferts de fonds envoyés par la diaspora africaine en direction du continent ont atteint 46 milliards de dollars en 2018, soit une hausse de 9,6% par rapport à 2017. Un record également. Une tendance qui devrait se poursuivre : ces fonds devraient attendre les 51 milliards de dollars en 2020.

« Ces transferts sont en passe de devenir la principale source de financement extérieur des pays en voie de développement. Le coût élevé des transferts réduit le profit que l’on peut tirer des migrations », souligne Dili Rata, principal auteur du rapport. 

Ce message est également disponible en : Anglais