En Bref

Dette : Paul Kagamé plaide pour l’allègement en faveur des pays les plus pauvres

L’opportunité du sommet sur l’architecture de la dette internationale et la liquidité, ce 30 mars 2021, le chef de l’État rwandais, Paul Kagame, pour souligner que « la reprise après la pandémie du Covid-19 dépend d’un espace budgétaire. Cependant, il existe une ligne de démarcation nette dans le monde d’aujourd’hui ».

Le leader rwandais fait savoir que les pays du tiers monde font face à la pression exercée sur eux par les pays riches. Pour lui, « sans mesures correctives, cette divergence enracinera un ordre mondial profondément inégal dans lequel les pauvres n’ont aucune chance de se rattraper ».

Il y a quelques semaines le chef de l’Etat rwandais avait déjà dénoncé l’inégalité dans la distribution du vaccin contre le Covid-19.

Ce message est également disponible en : Anglais