ArchivesEn Bref

Croissance en Afrique subsaharienne : Le FMI prescrit une ordonnance

Face au déclin de la croissance en Afrique subsaharienne (-3,8% prévu cette année et 4,3% en 2016, contre 5% en 2014) le Fonds monétaire international (FMI) prône la réduction des inégalités et met en garde contre l’interventionnisme monétaire, dans son rapport régional semestriel publié, le 27 octobre 2015, à Dakar. Dans ce document intitulé «Faire face à un environnement qui se dégrade», le FMI énumère trois facteurs de « la croissance vigoureuse de la région au cours de la dernière décennie » : « amélioration considérable du climat des affaires et de l’environnement macroéconomique », « niveau élevé des cours des matières premières » et « conditions financières mondiales particulièrement favorables ».