Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
https://www.africanewsagency.fr/v2/wp-content/uploads/2020/02/AfroChampionsInitiative-UA-DR.jpg
A la uneActualité

COVID-19  » Pour gagner la bataille, utilisons la ZLECA ! « 

Dans un appel officiel, l’Initiative AfroChampions invite les Chefs d’état africains à organiser un sommet virtuel sur la poursuite de la ZLECA.

Dans un appel officiel rendu public le 22 avril, l’Initiative AfroChampions propose la convocation d’un sommet virtuel des ministres du Commerce africains sous l’égide de l’Union africaine pour maintenir le calendrier de mise en œuvre de la zone d’échange continentale africaine (ZLECA), dont le commencement effectif est prévu en principe en juillet prochain. Cette réunion à haut niveau serait l’occasion d’évoquer des mesures pratiques permettant depoursuivre l’intégration économique africaine malgré la pandémie de COVID-19, dans un double objectif : tirer parti des dispositions existantes du Traité ZLECA pour répondre à l’urgence sanitaire, mais aussi prévoir un renforcement global des capacités et des infrastructures pour aider l’Afrique à se redresser au terme de la crise.

Dans son appel, l’Initiative AfroChampions propose d’associer à cet échange des décideurs économiques, des patrons de multinationales africaines ainsi que des représentants des grandes institutions financières du continent, autour d’un agenda resserré et tourné vers l’action. En premier lieu serait abordées des mesures opérationnelles permettant de faire face à la pandémie, telles que la levée des barrières tarifaires et non tarifaires pour la circulation des biens, équipements et commodités nécessaires pour limiter la propagation du coronavirus et ses effets sur les communautés. En second lieu seraient discutées des mesures stratégiques d’ensemble, telles que les modalités de poursuite des négociations en cours sur la mise en oeuvre de la ZLECA, le lancement opérationnel du Secrétariat de la ZLECA, ou encore la définition de protocoles prioritaires à mettre en place pour permettre à l’Afrique de faire face aux disruptions économiques résultant de la pandémie de COVID-19.

 

 » Le COVID-19 est une occasion d’accélérer la ZLECA, et non de la ralentir « 

 

« Certains observateurs pensent que la ZLECA est vouée à l’échec car les infrastructures requises ne sont pas en place », a noté Paulo Gomes, Vice-président de l’Initiative AfroChampions et ancien Directeur exécutif de la Banque mondiale. « Le COVID-19 est une occasion d’accélérer la ZLECA, et non de la ralentir. En situation d’urgence, on est obligé d’avancer. Avec la crise actuelle, nous pouvons mettre en place des mesures intéressant le secteur de la santé, pour accompagner la production localed’équipements et de traitements, privilégier les commandes de produits pharmaceutiques ‘made in Africa’, optimiser les coûts de transports et de logistique, et faciliter les livraisons d’un point à un autreen dépit des restrictions de déplacements. Sur tous ces points, la ZLECA peut apporter des réponses concrètes. A partir de ce test grandeur nature sur le secteur de la santé, nous pourrons tirer des enseignements utiles pour d’autres secteurs ».

 

« La crise économique qui va suivre la crise sanitaire sera durable, et nous devons assurer que nos économies soient à la fois résistantes et plus autonomes « 

 

« Dans cette période délicate, l’Afrique a pu recevoir de la part d’autre régions du monde des aides et de soutiens financiers appréciables. Il ne faut être naïf cependant : la crise économique qui va suivre la crise sanitaire sera durable, et nous devons assurer que nos économies soient à la fois résistantes et plus autonomes », a souligné Son Excellence Olusegun Obasanjo, parrain de l’Initiative AfroChampions et ancien président de la République fédérale du Nigéria. « Le monde après la pandémie ne sera plus le même, les liaisons intercontinentales, les échanges de marchandises et les flux financiers seront bouleversés. Si nous demeurons un continent qui produit simplement des matières premières et dépendtoujours des achats de l’étranger, sans infrastructures et sans industries locales, nous allons vers une mort économique – rapide et certaine. La ZLECA peut empêcher cela, en nous permettant de construire notre propre marché ».

Dans l’espoir d’une convocation rapide de ce sommet exceptionnel des Chefs d’Etat, l’InitiativeAfroChampions et son département de recherche ont préparé un premier ensemble de propositions pour discussion, ainsi qu’une évaluation indicative du degré de préparation des états africains à l’entréeen vigueur de la ZLECA, pour identifier les points de suivi nécessaires. Plusieurs Chefs d’Entreprise du réseau AfroChampions ainsi que des associations professionnelles régionales ont également été approchés pour contribuer à cet agenda.

Ce message est également disponible en : Anglais