ArchivesReportages

Côte d’Ivoire- A la conquête de consommateurs ivoiriens pour le chocolat

L’Heden Golf hôtel a servi de cadre du 1er à ce 3 octobre à la 3è Edition des Journées Nationales du chocolat et du cacao dans un contexte de chute de la production et des exportations ivoiriennes.
Ecoliers, planteurs de cacao, grands patrons de la filière café-cacao, visiteurs et autres anonymes qui ne connaissent le cacao que de nom mais souvent friands du chocolat, industriels arrivés de l’Amérique Latine.
Le vendredi 30 septembre, veille de l’ouverture de la 3è Edition des Journées Nationales du chocolat et du cacao, le président du conseil d’administration du Conseil café-cacao, Lambert Kouassi Konan, lui-même ancien ministre de l’Agriculture (Sous Alassane Ouattara et Bédié),a procédé à l’ouverture officielle de la campagne de commercialisation 2016-2017 avec un prix bord champ de 1100 FCFA contre 1000F la campagne écoulée, 2015-2016, soit une hausse de 10%.
Le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan qui a procédé à l’ouverture de cette édition a invité ses compatriotes à « consommer du chocolat ».
Des élèves arrivés du lycée Garçons de Bingerville découvrent « comment l’on passe de la cabosse de cacao au chocolat » et sont tout éblouis. Ils se délectent de chocolat chaud dans une bonne ambiance.
Marc Arthur est le responsable marketing de « Instant chocolat » première start up ivoirienne spécialisée dans la fabrication de chocolat artisanale 100% made in Côte d’Ivoire.
Selon lui, la consommation de chocolat « de bonne qualité » nécessite une dépense « au-delà de 5000f FCFA ».
« Instant Chocolat » entend faire la promotion du chocolat ivoirien par un prix accessible « à moins de 500 FCFA » estimant que «le prix de ce produit constitue un frein à sa consommation ».
Seul exposant africain à la 22ème édition du salon international de chocolat de Paris qui se tiendra le 18 octobre prochain, sa vision est de faire la tablette de chocolat la moins chère du continent, «moins de 300 FCFA. Il soutient que « L’Afrique produit 70% du cacao mondial mais consomme 3% de chocolat »
La Côte d’Ivoire quant à elle est le 1er producteur mondial de l’or brun avec 40% de la production mondiale et 70% du cacao utilisé par la France pour sa fabrication de chocolat.
Cette 3è édition des JNCC s’est tenue dans un contexte de chute de la production ivoirienne estimée par Lambert Kouassi Konan à 1,565 million de tonne pour la campagne 2015-2016 contre 1,791 million de tonne pour la campagne 2014-2015. Soit une baisse de 12,6%.
A l’occasion, le PCA du CCC a dénoncé la « fuite de 40.000 T de cacao par les fraudes transfrontalières ».
Les exportations ivoiriennes sont de 1,622 million de Tonne en 2014 à 1,548 million de tonne sur la campagne 2015-2016.

Selon le Premier Ministre Kablan Duncan, l’objectif de l’Etat ivoirien est non seulement maintenir sa place de premier producteur mondial mais si possible l’améliorer. Il veut également accroître son taux de transformation de sa production qui est de 35% à ce jour à 50% à l’horizon 2020.
Le Pérou, le Nigéria, le Bénin et la Colombie, également producteurs de cacao ont pris part à cette 3è édition des Journées Nationales du Chocolat et du Cacao.


ANA/Abidjan/ Issiaka N’GUESSAN