En Bref

Corruption L’Union africaine récompense les Seychelles

Les Seychelles ont remporté un prix de la fiche des scores de l’Union africaine pour la mise en œuvre de politiques de lutte contre la corruption, a déclaré le ministère des Affaires étrangères. Par la voix du responsable du Département de l’UA, en effet, l’Institution a indiqué le 12 mars que les Seychelles ont remporté le prix cette année en reconnaissance des progrès accomplis par le pays dans l’intégration de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans la lutte contre la corruption.

Le prix de la fiche des scores Africaine sur l’égalité des sexes a été introduit par l’Union africaine lors du sommet des chefs d’État en 2015 afin de reconnaître les progrès satisfaisants accomplis par les pays membres. Le thème de 2018 était « Gagner la lutte contre la corruption: une voie sensible à la dimension de genre pour la transformation de l’Afrique ».

La Commission anti-corruption des Seychelles, un archipel de l’océan Indien occidental, a été créée en vertu de la loi anti-corruption de 2016. Elle est chargée de recevoir les plaintes, d’enquêter, de détecter et de prévenir les pratiques de corruption dans les secteurs public et privé et elle est dirigée par la directrice générale May Da Silva.

C’est la deuxième fois que les Seychelles remportent un prix de la fiche des scores de l’Union Africaine basé sur le genre. La nation insulaire l’a remporté en 2016 pour la reconnaissance de ses progrès en matière de droits économiques des femmes.

Ce message est également disponible en : Anglais