Ambassadeur du Japon au Sénégal et ministre Economie t Finances du Sénégal
Ambassadeur du Japon au Sénégal et ministre Economie t Finances du Sénégal
ArchivesLe dossier du mois

Coopération avec le Japon : Un soleil nouveau se lève au Sénégal

A coté de la Chine et de la France, un nouveau pays s’installe de plus en plus comme le principal partenaire financier et technique du Sénégal. Il s’agit du Japon qui a développé au fil des ans une coopération multiforme avec le Sénégal.

De 1975 à nos jours, le pays du Soleil Levant a investi beaucoup d’argent dans l’économie sénégalaise. D’après les derniers chiffres diffusés par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, le Japon a dépensé plus de 165 milliards de yen, soit environ 817 milliards de FCFA. Cela en vue de financer différents projets touchant plusieurs segments de l’économie. Que cela soit dans le cadre d’une coopération technique, d’une coopération non remboursable ou des prêts, le Japon intervient dans tous les secteurs. Dans le secteur de l’hydraulique, les Japonais ont implanté 120 forages et fourniture d’équipements sur l’ensemble du territoire national. L’agriculture a eu droit à l’édification de périmètres agricoles. Dans le domaine de l’éducation, 572 écoles contenant 2500 salles de classe ont été construites grâce à la coopération japonaise. Dans le domaine de la santé, on note la construction de deux hôpitaux, l’équipement du centre hospitalier de Thiès. Un centre d’application de la santé de la mère et de l’enfant est en cours de construction présentement. Enfin, dans le secteur de la pêche, un des fleurons de l’économie sénégalaise, la coopération sénégalo-nippone a réalisé deux marchés au poisson en sus des quais de pêche.

Vieux de plus de 40 ans, l’axe Sénégal-Japon a connu un coup de jeunesse. Un coup d’accélérateur. En effet, rien que sur l’année 2014, le Japon a injecté 26 milliards 600 millions de CFA dont un peu plus de la moitié, soit près de 16 milliards de FCFA, représente des dons non remboursables. Au courant du mois de juin dernier, Le Japon a alloué au Sénégal une enveloppe de 6 milliards 600 millions CFA destinée à des projets dans le domaine de l’éducation dans trois régions (Kaolack, Fatick et Thiès) du Sénégal. De quoi solidifier l’ancrage nippon au Sénégal pour de longues années.

 


Par Mouhamed Camara