En Bref

Commerce Les banques multilatérales de développement intensifient leurs programmes de financement

Le Groupe de la Banque africaine de développement se joint à l’Organisation mondiale du commerce et d’autres banques multilatérales de développement pour réduire les déficits de financement du commerce entraînés par la pandémie de Covid-19.

Dans un communiqué de presse commun publié le 1er juillet, ces institutions déclarent qu’elles apporteront, en priorité, leur aide aux régions du monde, où cela est le plus nécessaire, notamment les pays les plus pauvres.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les banques multilatérales de développement ont intensifié leurs programmes de financement du commerce pour soutenir les importations de produits de première nécessité et l’exportation de produits clés car les correspondants bancaires internationaux ont réduit leurs prêts dans de nombreux pays. Outre la situation actuelle qui affecte l’offre et la demande, les échanges commerciaux internationaux ont été touchés par une réduction de l’offre en matière de financement. La perception des risques liés au non-paiement dans ce secteur est à son plus haut niveau depuis une décennie, et les banques sont de plus en plus réticentes à assumer ces risques dans de nombreux pays, où les conditions économiques se détériorent.