ArchivesEn Bref

Cofina arrive au Congo

La Compagnie Financière Africaine (Cofina), première institution africaine de mésofinance, -le « chaînon manquant » entre la microfinance et la banque traditionnelle-, vient de démarrer ses activités dans un sixième pays, le Congo Brazzaville après le Sénégal, la Guinée Conakry, la Côte d’Ivoire, le Gabon et le Mali. Cette nouvelle filiale en Afrique centrale ambitionne de révolutionner le marché financier congolais avec une offre de produits innovants qui s’adresse à un large éventail de clients aux profils variés et un service à la clientèle plus personnalisé. Petites et moyennes entreprises (PME), petites et moyennes industries (PMI) et particuliers pourront ainsi bénéficier d’un accompagnement sur mesure en fonction de leurs besoins.

L’équipe de Cofina Congo constituée de 48 personnes prévoit de s’appuyer sur un réseau de quatre points de vente (trois à Brazzaville et un à Pointe-Noire) qui sera amené à grandir dans les prochains mois pour satisfaire à la demande sur l’ensemble du territoire. Le but de Cofina est, selon son fondateur et Président du Conseil d’Administration de la nouvelle filiale congolaise, Jean-Luc Konan, de « devenir un acteur économique qui favorise une montée en gamme des services financiers en Afrique ».

Avec plus de 32 000 projets financés à son actif et une équipe de 921 collaborateurs qui gère un portefeuille de 93 000 clients répartis sur ses cinq filiales, Cofina a su depuis sa création en 2013, s’imposer comme la référence en matière de financement des PME en Afrique francophone. La banque affiche un total de bilan de 86 milliards de francs CFA et un produit net bancaire de 10,6 milliards de francs CFA.