En Bref

Climat : Les États membres des Nations Unies adoptent un cadre historique qui tient compte de la « valeur » de la nature

Les États membres des Nations Unies ont adopté mercredi un nouveau cadre statistique qui tient compte des contributions de la nature pour mesurer la prospérité économique et le bien-être humain.
« Il s’agit d’une étape historique vers la transformation de la façon dont nous considérons et apprécions la nature », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres. « Nous ne laisserons plus, sans réagir, la destruction et la dégradation de l’environnement être considérées comme un progrès économique ».

Le nouveau cadre statistique économique et environnemental a été adopté par les nations réunies au sein de la Commission des statistiques des Nations Unies, le plus haut organe de décision de l’Organisation en matière de normes statistiques internationales.

Ce message est également disponible en : Anglais