En Bref

Classement L’Afrique ne compte que deux « pays émergents », le Maroc et l’Afrique du Sud (ISEME).

L’Institut de l’Émergence a publié le deuxième classement annuel des pays africains sur l’émergence économique basé sur l’Indice synthétique d’émergence économique (ISEME) qui prend en compte la richesse inclusive, le dynamisme économique, la transformation structurelle et la bonne insertion dans l’économie mondiale. L’Algérie, le Botswana ou encore l’Égypte figurent dans la catégorie de pays « pré-émergents » , la deuxième sur les cinq proposées dans la nomenclature de l’Institut de l’Émergence qui comprend dix pays au total (dont la Tunisie et la Côte-d’Ivoire), sachant que la 1ère catégorie ne comporte que deux « pays émergents », le Maroc et l’Afrique du Sud. Dans la troisième catégorie, figurent seize pays au statut « potentiellement émergent » (dont le Sénégal et le Cap Vert). Dans la quatrième, catégorie, celle des pays « aspirants émergents », on retrouve quatorze pays (dont l’Éthiopie et le Malawi). Enfin, dans la queue du classement, les pays au statut « sous-développé » figurent trois pays : le Libéria, la Centrafrique et le Burundi.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe