ActualitéArchives

CAN 2017 : Le Gabon sollicite l’expertise chinoise pour la construction des stades

Deux entreprises chinoises, notamment la China State Construction Engineering Corp (CSCEC) et la société Shanghai Construction Group (SCG) ont décroché les marchés pour la construction du stade de Port-Gentil (20 000 places) et du stade d’Oyem (30 000 places), où se joueront une partie des matches de la CAN 2017.

Le Gabon est en chantier dans l’attente de la 31e édition de la coupe d’Afrique des Nations (CAN) que le pays doit accueillir du 21 janvier au 17 février 2017. Deux nouveaux stades doivent être construits pour recevoir la compétition et les marchés ont été attribués aux firmes chinoises : la China State Construction Engineering Corp (CSCEC) et la société Shanghai Construction Group (SCG) connues pour avoir une expérience avérée dans le domaine de la réalisation des infrastructures sportives. Recevant, début juillet, les membres du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 afin de faire le point sur l’avancée des préparatifs, le Président Ali Bongo Ondimba a rappelé que la construction de ces stades s’inscrit dans une dynamique d’accélération du développement du Gabon.

Pose de la première pierre du stade de Port-Gentil

En compagnie de son hôte de marque Lionel Messi, quadruple ballon d’or, le Président gabonais a procédé, le 18 juillet 2015, à la pose de la première pierre du stade de la capitale économique du Gabon, Port-Gentil, d’une capacité de 20 000 places, en présence des autorités locales. Les premiers matchs tests y sont programmés pour novembre 2016. La China State Construction Engineering Corp, connue pour avoir construit le stade des Martyrs à Kinshasa, en République Démocratique du Congo (RDC), va réaliser les travaux en 18 mois, en sous-traitance avec les  PME locales. Au total, le chantier devrait générer quelque 1.500 emplois directs et indirects.

Construction du stade d’Oyem

Les travaux d’aménagement du site qui va abriter le stade de la capitale provinciale du Woleu-Ntem (Oyem) ont démarré le 7 juillet 2015, au quartier Sougoudzap-ville, sur le tronçon  Bitam-Oyem. C’est la société Shanghai Construction Group (SCG) qui aura la charge de construire cette enceinte sportive de 30 000 places. La convention relative a été signée le 3 juillet 2015 entre l’Etat et la société chinoise. Au total, le chantier généra plus de 2 000 emplois directs et indirects. La SCG a construit, fin 2011, le stade de l’Amitié sino-gabonaise d’Angondjé, qui a accueilli une partie des matches de la CAN 2012 co-organisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale.

 

Les entreprises chinoises jouissent d’une bonne réputation au Gabon, pour avoir déjà réalisé de nombreux édifices publics, entre autres le palais du sénat, la Radiotélévision du Gabon (RTG), l’immeuble abritant le ministère de la Forêt, de nombreuses infrastructures sanitaires et récemment le stade de l’Amitié d’Angondjé.


Par Pierre Eric Mbog Batassi