En Bref

Cameroun : face à l’arrestation de Maurice Kamto, l’opposition ne décolère pas

L’opposition camerounaise ne décolère pas depuis l’interpellation lundi soir à Douala de l’opposant Maurice Kamto, candidat malheureux à la présidentielle, qui dénonce toujours des fraudes, et plusieurs cadres de son parti, le MRC. Transférés à Yaoundé, le floue demeure sur les lieux de leur détention et les raisons de leur arrestation. Dans un communiqué,le troisième vice-président du parti, l’avocat Emmanuel Simh, qui prend désormais les rennes du MRC, « condamne fermement ces interpellations politiques injustifiées et au demeurant annoncées, dont le but inavoué est de décapiter le MRC et sa coalition gagnante autour de Maurice Kamto ». Le responsable a également adressé un message aux partisans du parti, leur demandant de rester « calme et attentifs aux instructions du directoire national ».