Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
A la uneActualité

Cadre d’Investissement d’AfroChampions Mille milliards de dollars pour accompagner la ZLECA

Le cadre d’investissement des AfroChampions a officiellement obtenu le soutien des chefs d’État de l’Union africaine. Cet instrument stratégique est conçu pour envoyer un signal positif à la communauté des investisseurs en Afrique et en dehors et stimuler les projets d’investissement favorables à la ZLECA. 

 

À l’occasion du 33e sommet de l’Union africaine, les Chefs d’État africains ont officiellement adopté une décision « demandant à l’Initiative AfroChampions de travailler avec les ministres africains, en particulier ceux qui sont responsables du Commerce, des Finances, de l’Industrie et de la Planification du Développement, pour la mise en œuvre du Cadre d’Investissement de milliards de dollars ». Ce projet, développé par les AfroChampions, est destiné à mobiliser, d’ici 2030, au moins mille milliards de dollars d’investissements pour accélérer la mise en œuvre de la zone de libre- échange continentale africaine (ZLECA). Cette demande devrait conduire les Chefs d’État à proposer prochainement, en consultation avec leurs gouvernements, des projets au soutien de la ZLECA et pouvant bénéficier d’un financement au titre de ce Cadre d’investissement. Cette démarche stratégique, initiée par le secteur privé africain, est considérée comme essentielle pour « faire taire les armes » sur le continent, conformément aux objectifs de l’Union africaine pour 2020. Elle permettra également de stimuler les infrastructures, la connectivité transfrontalière et l’industrialisation tout en rendant l’Afrique plus prospère.

 

 » Le Fonds AfroChampions, qui fait partie de ce Cadre, soutiendra l’émergence de champions économiques africains  « 

 

La décision des Chefs d’Etat vient entériner la structure du Cadre d’Investissement, qui prévoit (1) lacréation d’un fond dédié ; (2) une matrice de critères pour définir quels projets ou programmes sont éligibles au financement ; et (3) un mécanisme d’évaluation indépendant, sur la base d’études debenchmark, pour suivre les efforts des décideurs publics et privés pour mettre en oeuvre le Traité ZLECA et mettre en avant les meilleures pratiques dans ce domaine. Cette approche à 360° fait la spécificité de ce Cadre d’Investissement, et a été encouragée lors de consultations approfondies menées depuisoctobre dernier par l’Initiative AfroChampions et le Département Commerce et Industrie de l’Union africaine auprès de de la communauté d’affaires africaine, de ses associations professionnelles et de représentants de la diaspora.

 

 

« Le Fonds AfroChampions, qui fait partie de ce Cadre, soutiendra l’émergence de champions économiques africains. À la suite de consultations approfondies avec des chefs d’entreprise, nous sommes entrain de mettre en place un réseau d’entreprises africaines, jouissant d’une solide réputation et d’un fort potentiel, dans un certain nombre de secteurs stratégiques tels que le transport , maritime notamment, et la logistique. La réussite de la ZLECA nécessite de se concentrer sur des critères de sélection clés tels que l’orientation panafricaine ou régionale des projets, leur impact dans commerce ou leur role dans la mise en place d’infrastructures », a déclaré Paulo Gomes, vice-président du comité exécutif AfroChampions.

 

« J’invite mes collègues Chefs d’État et de gouvernement à contribuer activement à ce Cadre d’Investissement, qui vise à renforcer la confiance et à mobiliser le volume de ressources financières dont notre continent a besoin »,  Cyril Ramaphosa

 

« J’invite mes collègues Chefs d’État et de gouvernement à contribuer activement à ce Cadre d’Investissement, qui vise à renforcer la confiance et à mobiliser le volume de ressources financières dont notre continent a besoin », a déclaré Cyril Ramaphosa, Président de la République d’Afrique du Sud et nouveau Président de l’Union africaine. « Cette initiative ouvrira également des possibilités au secteur privé africain et renouvellera les relations économiques avec nos partenaires étrangers, afin de créer des opportunités gagnantes pour tous, avec des bénéfices tangibles pour nos pays. Nous devons constituer les champions africains de demain, ceux qui relanceront l’industrialisation et positionneront l’Afrique comme un acteur mondial avec un poids et une ampleur économiques considérables. À cette fin, nous devons investir dans des projets, des contenus et des produits « madeinAfrica ». C’est à nous de relever ce défi ».

Les prochains mois seront consacrés à la structuration du fonds d’investissement et du pipeline deprojets, ainsi qu’à la signature de partenariats avec des acteurs africains et mondiaux pouvant mobiliser jusqu’à 10 000 milliards d’actifs sous gestion combinés pour financer des projets certifiés au titre du Cadre. Les équipes du département recherche AfroChampions avanceront également sur l’élaboration de ‘boites à outils’ ZLECA destinées aux associations professionnelles et la réalisation, à travers des études qualitatives, du premier benchmark sur les engagements à date au sein des différents pays en faveur de la réalisation de la ZLECA. Une attention particulière sera accordée aux efforts d’information et de sensibilisation sur le traité ZLECA adopté par les autorités publiques et les associations d’entreprises. La présentation de ces travaux est prévue pour le mois de juillet 2020, date effective du lancement du marché commun africain, et le lancement du fonds devrait suivre fin 2020.

 

A propos de l’Initiative AfroChampions

L’Initiative AfroChampions rassemble différents projets et partenariats public-privés mobilisant lesinstitutions et ressources africaines, afin d’encourager l’intégration économique du continent ; en conséquence, l’Initiative cherche notamment à faciliter l’émergence de champions économiques africains, qui jouent un rôle essentiel dans l’intégration des marchés locaux et la transformation de l’Afrique. Placée sous le Haut Patronage de SEM Olusegun Obasanjo, Ancien Président de la République fédérale du Nigeria, cette initiative a été lancée par Konfidants, cabinet de conseil et d’études, qui assure aujourd’hui le secrétariat avec le cabinet de communication stratégique Impulse Africa. Basée à Accra, au Ghana, l’Initiative AfroChampions collabore avec des partenaires régionaux et internationaux, qu’il s’agisse de soutiens privés ou institutionnels Dans le but d’avoir un impact tangible et positif, l’initiative Afro Champions a défini quatre chantiers prioritaires, visant tous à accompagner l’intégration économique de l’Afrique : (1) l’élaboration de réflexions et de propositions pour une mise en œuvre réussie de la zone de libre-échange continentale africaine, (3) la création d’un groupe puissant d’entreprises AfroChampions en mesure de proposer des recommandations stratégiques pour l’économie ; (3) la facilitation des investissements dans des projets africains structurants ; et (4) le renforcement des capacités de la prochaine génération de cadres africains.

Pour en savoir plus : http://afrochampions.com/about/who-we-are/

À propos de la ZLECA

Les principaux objectifs de la ZLECA sont de créer un marché unique pour les biens et services, avec libre circulation des personnes et des investissements, ouvrant ainsi la voie à la mise en place d’uneUnion douanière en Afrique. La ZLECA permettra également d’augmenter le commerce intra-africain grâce à une meilleure harmonisation et une meilleure coordination des politiques de libéralisation ducommerce d’une part, et des instruments de facilitation mis en place au sein des communautéséconomiques régionales africaines, d’autre part. La ZLECA devrait également renforcer la compétitivité des entreprises en leur permettant de produire à grande échelle, en leur facilitant l’accès au marchécontinental et en organisant de manière générale une meilleure réaffectation des ressources. Sous la direction du Champion de la ZLEC, M. Mahamadou Issoufou, Président de la République du Niger, l’accord relatif à la ZLECA a été finalisé par les ministres africains du commerce le 4 décembre 2017 etsigné par 44 états africains le 21 mars 2018 lors d’un Sommet extraordinaire sous l’égide de la Présidence rwandaise de l’Union africaine. A la suite du processus de signatures et de ratifications, il est entré en vigueur en juillet 2019, tandis que les discussions se poursuivront jusqu’en 2020 sur lesprotocoles et les processus de mise en œuvre.

Pour plus d’informations : Anne-Elvire Esmel – Directrice des Programmes, AfroChampions Initiative – ae@afrochampions.com Whatsapp:+33646417784

Ce message est également disponible en : Arabe Anglais