En Bref

Burkina Faso Un prêt de 21 milliards de FCFA de la BAD pour assurer la sécurité alimentaire dans le Paval (Ouest)

Le ministre burkinabè de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré, et le responsable pays de la Banque africaine de développement (BAD), Pascal Yembiliné, ont signé le 9 octobre deux conventions de financement d’un montant total d’environ 21 milliards de FCFA, a annoncé le ministère en charge de l’Agriculture.
Ces deux conventions sont composées d’un prêt de 17,6 milliards de FCFA et d’un don de 3,2 milliards de FCFA, destinés au Projet d’aménagement et de valorisation de la plaine de la Léraba (PAVAL) dans l’ouest du Burkina Faso, dont l’objectif global est d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région des Cascades.
Le PAVAL consiste à l’aménagement d’un périmètre irrigué de 1.000 ha avec une production additionnelle de 7.500 tonnes par an de produits vivriers (riz, maïs…) et de 14.000 tonnes par an de produits maraîchers.
« Avec ce projet porté par le ministère de l’Agriculture et de l’Aménagement hydro-agricole, 1.500 emplois seront créés, les revenus des producteurs vont passer de 330.000 à 550.000 FCFA par an et 50% des femmes auront accès à la terre », selon un communiqué du ministère en charge de l’Agriculture.

Ce message est également disponible en : Anglais