En Bref

Burkina Faso : la nouvelle Constitution sera adoptée par voie référendaire (officiel)

« Le président Roch Marc Christian Kaboré, dans son programme et en s’adressant à l’Etat, a déclaré d’emblée que la nouvelle Constitution sera adoptée par voie référendaire », a annoncé Halidou Ouédraogo, à la tête de la délégation de la Commission constitutionnelle, à l’issue de son entretien avec le président du Burkina, le 14 mars. 

Les 92 membres de la Commission constitutionnelle, qui travaillent sur la nouvelle Constitution pour le passage du pays à la Ve République, ont été installés le 29 septembre 2016 à Ouagadougou.

Le projet de nouvelle Constitution a été transmis au président Kaboré le 28 décembre 2017. En août 2018, le président de la Commission électorale nationale indépendante avait annoncé qu’un référendum aurait lieu le 24 mars pour l’adoption de la nouvelle Constitution.

Ce message est également disponible en : Anglais