ActualitéArchives

Burkina Faso eSintax, une plateforme pour déclarer et payer ses impôts sur le net

Le Burkina Faso marque une étape supplémentaire dans le développement des services administratifs en ligne. eSintax, une plateforme lancée par la Direction générale des impôts (DGI), offre aux contribuables burkinabé la possibilité de télé-déclarer et télé-payer leurs impôts dans un espace sécurisé sur internet. ANA a recueilli les propos du directeur général des impôts Adama Badolo.

Entretien réalisé par Ibrahima Sanou, à Ouagadougou

Pouvez-vous nous présenter la plateforme ?

C’est une plateforme de déclaration et de paiement des impôts. On dit télédéclaration et télé paiement parce que le contribuable n’a plus à se déplacer physiquement au niveau de l’administration fiscale pour faire part du montant de l’impôt à payer. Il reste chez lui et utilise ce portail pour transmettre sa déclaration au niveau de l’administration fiscale et pour également payer ses impôts. A ce jour, la première phase à savoir la télé déclaration, est effective. Un investissement public de près de 180 millions de FCFA (environ 274 809 euros). Nous sommes en train de travailler pour qu’avant le 30 juin 2018, la seconde phase, le télé payement, soit également opérationnel. Elle permettra aux contribuables, le paiement en ligne, le paiement par mobile money, des services en lignes tels que les e-attestations de situation fiscale.

Quels sont les avantages de ce portail aussi bien pour les contribuables que pour la DGI ?

Concernant les avantages, il faut savoir que le contribuable qui devait se déplacer pour venir chercher les imprimés, les remplir et revenir au niveau de l’administration, s’aligner pour déposer ses déclarations, n’a plus à le faire. C’est un véritable gain de temps et d’économie pour le contribuable. C’est aussi une simplification pour le contribuable qui n’a besoin que d’un accès à internet, pour transmettre sa déclaration automatiquement. Au niveau de l’administration, les ressources qui étaient mises à disposition pour réceptionner et traiter les déclarations seront allouées à d’autres tâches. Les agents ne seront plus au niveau des guichets pour réceptionner les déclarations, on ne va plus demander à nos agents de saisir les déclarations qui nous parviennent. La plateforme va permettre la réduction du temps de traitement des déclarations à la caisse, la réduction du temps de traitement des déclarations par les équipes d’assiette et l’aide au contribuable dans le remplissage de ses déclarations.  Ce projet contribue également à l’amélioration du monde des affaires burkinabé et par conséquent la progression du Burkina Faso dans le classement Doing business.

La plateforme est-elle ouverte à tous les contribuables ? 

Les contribuables qui peuvent adhérer à cette première phase de la plateforme eSINTAX sont les entreprises de la Direction des grandes entreprises (DGE) et celles de la Direction des moyennes entreprises (DME) mais par la suite, les petits contribuables et les micros-entreprises du secteur informel pourront également intégrer la plateforme. Cette première phase concernera une population de 5000 contribuables avec une contribution qui correspondrait à 90% des recouvrements de la Direction Générale des impôts (DGI). Nous invitons donc toutes les directions des moyennes et grandes entreprises des villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso à adhérer massivement à ce nouveau service.

Quelles sont les démarches à entreprendre pour adhérer à la plateforme eSINTAX et profiter des services ?

Pour adhérer à notre portail et profiter des nouveaux services dématérialisés, le contribuable doit dans un premier temps se rendre dans les locaux du centre des impôts dont il relève afin de récupérer son numéro « eSINTAX ». C’est un numéro confidentiel et indispensable pour vous inscrire et vous connecter à votre espace entreprise de services en ligne. Une fois en possession de ce numéro confidentiel, le contribuable peut se connecter à eSINTAX.bf et suivre les étapes de la procédure d’adhésion en ligne. Il doit, pour cette étape, identifier le responsable de son espace entreprise sur le portail et joindre les justificatifs demandés à savoir l’autorisation du mandataire social et pièce d’identité de l’utilisateur principal. Dès transmission de sa demande d’adhésion, la DGI contrôle sa demande et active son compte en ligne dans un délai maximum de 48h après sa demande. Ce contrôle des informations saisies et documents numérisés préserve les contribuables de toute usurpation d’identité. Dès que la demande est acceptée, un mot de passe temporaire est envoyé par courrier électronique à l’utilisateur principal du compte de l’entreprise. Ce mot de passe doit être modifié à la première connexion par l’utilisateur principal. Nous rassurons les contribuables que pour leur permettre d’être en phase avec ce nouveau service, des sessions de formation seront organisées à leur endroit.


 

Entretien réalisé par Ibrahima Sanou, à Ouagadougou

Ce message est également disponible en : Anglais