in Short

Botswana + 48 millions $ distribués aux banques sud-africaines dans une affaire de blanchiment d’argent

Afriforum indique qu’environ 48 millions de dollars ont été blanchis de la Banque du Botswana via des comptes internationaux et distribués aux banques en Afrique du Sud.

Selon l’organisation, l’affaire de blanchiment d’argent implique des politiciens de haut niveau en Afrique du Sud, dont Bridgette Motsepe-Radebe.

L’avocat Gerrie Nel, qui dirige l’unité des poursuites privées de l’organisation, a été nommé officiellement par le gouvernement du Botswana et son directeur des poursuites publiques (DPP), Stephen Tiroyakgosi pour représenter l’Afrique du Sud et assister mardi dans l’affaire avec l’avocate Phyllis Vorster d’Afriforum.

Lors d’une conférence de presse, Nel a déclaré que le dossier du DPP sur l’affaire visait à faciliter les développements relatifs à une demande d’entraide judiciaire dans l’affaire Bank of Botswana.

“Cette demande particulière a été personnellement remise au chef de l’unité de coopération internationale dans le bureau de M. Tiroyakgosi aux fonctionnaires désignés du département des relations internationales et de la coopération (Dirco) le 19 septembre 2019, mais cette demande a depuis disparu pour plus de commodité”, il a dit.

Nel a déclaré que le DPP s’était vu refuser l’accès à des comptes par des banques en Afrique du Sud pour obtenir des informations pour l’enquête malgré l’obtention d’une décision de justice.

Ce message est également disponible en : FrenchArabic