En Bref

Bénin Premier producteur africain de coton

Cette année le Bénin est devenu le premier producteur africain de coton, devant le Mali et devant le Burkina Faso, dont la production s’est effondrée. Sur la campagne 2018-2019, la production béninoise dépasse largement les 700 000 tonnes de coton graine. Le petit pays ouest-africain fait mieux que l’ancien géant, le Mali ( 660 000 tonnes ). Les producteurs maliens, pour des raisons climatiques, n’ont pas eu les rendements du passé malgré des semis prometteurs. Quant au Burkina Faso, il a vu s’effondrer sa récolte de 30 %. Avec moins 440 000 tonnes, il est même dépassé par la Côte d’Ivoire ( près de 460 000 tonnes ). Le coton burkinabé a subi les conséquences de la sécheresse et des problèmes sécuritaires dans l’est du pays, qui ont poussé les cotonculteurs à abandonner leur récolte. Les rendements sont les plus faibles depuis que l’on met des engrais sur les cultures… Ce qui ravive au Burkina le débat sur le retour ou non au coton génétiquement modifié… Le Bénin n’est cependant pas uniquement le champion par défaut. Depuis l’arrivée de Patrice Talon à la présidence, observe l’expert du coton Gérald Estur, les autorités ont œuvré à la relance de la filière.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe