Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
A la uneParcours

Bénin Le gouvernement lance une plate-forme d’E-learning

Le gouvernement béninois a lancé le 11 mai dernier la plate-forme E-learning laquelle permettra aux aux étudiants des facultés, écoles et instituts de formation, de suivre les cours en ligne durant la période du coronavirus. Une grande première au Bénin ! 

Les ministres Eléonore YAYI LADEKAN de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU du Numérique et de la Digitalisation, ont procédé au lancement de la plate-forme E-learning : https://elearning.etudiant.bj/ le lundi 11 mai 2020 à la Salle des Actes du rectorat de l’Université d’Abomey-Calavi en présence du Recteur Maxime Da CRUZ. Cette plate-forme permettra aux étudiants des facultés, écoles et instituts de gros effectifs, de suivre les cours en ligne durant la période du coronavirus. Une grande première au Bénin pour les universités publiques. Celle plate-forme  permettra également aux étudiants, aux professeurs d’inter-agir entre eux facilement durant le cours en ligne. Afin de permettre à tous les étudiants d’avoir accès facilement à cette plate-forme, son accessibilité est gratuite avec le soutien des opérateurs de téléphonie mobile MOOV BÉNIN et MTN BÉNIN via le « Zéro rating ».

La Ministre du Numérique et de la Digitalisation, Madame Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU, a assuré que les dispositions ont été prises pour permettre aux étudiants qui ne disposent pas de Smartphones et d’ordinateurs d’avoir accès aux cours. Ces  derniers pourront en effet se rendre dans les 24 salles numériques, les 14 centres multimédias postaux ou les 40 Points Numériques Communautaires installés sur toute l’étendue du territoire national afin d’utiliser les outils numériques déjà disponibles.

A noter qu’au Bénin, où le président Tallon n’a pas recouru au confinement comme ses voisins, les cours, pour les filières à petits effectifs, ont repris.