ActualitéArchives

Bénin : 3ème pays dans l’Afrique de l’Ouest à battre des records dans la production cotonnière

Si les résultats de la campagne 2017-2018 sont confirmés, ils seront exceptionnels. Estimée à plusieurs centaines de milliers tonnes de coton, la récolte attendue par le bénin est partie pour battre un record.

Par Dieudonné Barnabas  GANDONOU , à Cotonou

La production de l’or blanc béninois n’avait plus connu pareille ascension depuis très longtemps. Estimée à quelques 450.000 tonnes l’année dernière, le Bénin attend une production cotonnière de plus de 500.000 tonnes pour la campagne agricole 2017-2018, selon les chiffres de l’Association interprofessionnelle du Coton (AIC), à Cotonou.

« Après seulement quatre mois du lancement de la campagne agricole 2017-2018, les producteurs béninois de coton ont déjà emblavé plus de 530.000 hectares de champs cotonniers contre environ 450.000 hectares pour la campagne précédente », a confié un des responsables de l’AIC.

Toujours dans le rang des producteurs et du coté de l’Association Interprofessionnelle de Coton, l’on prend ce rang comme un nouveau challenge. « Ce n’est pas le moment d’aller dormir sur nos lauriers » informe une source proche de l’AIC. Une ‘‘vengeance’’ qui parait bien évidente ; et pour cause, les deux parties avaient déjà prouvé combien elles sont conscientes de l’enjeu.

La bonne récolte, selon la même source, est le fruit des mesures prises par le gouvernement béninois. Une politique agricole initiée par le Président Patrice Talon, un Magnat du coton. L’actuel président béninois a battu sa fortune sur l’or blanc. L’homme d’affaires connait très bien le secteur et depuis son arrivée au pouvoir en 2016, il a mis en place un système de gestion de la filière qui repose sur le zonage des activités autour des usines gérées par des opérateurs privés. Un modèle de gestion qui a déjà fait ses preuves au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire.


Par Dieudonné Barnabas  GANDONOU , à Cotonou

 

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe