En Bref

BEAC Un système de suivi des fonds pour lutter contre le blanchiment

La Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) envisage d’acquérir une solution numérique de filtrage, de profilage et de traçage des flux financiers dans la CEMAC (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad). Un appel à projet et une sélection est en cours. Le but est de lutter contre le blanchiment d’argent, la corruption, la contrebande, la fraude fiscale qui couteraient près de 90 milliard de dollars par an à l’Afrique selon un récent rapport des Nations unies. Cela permettrait également de lutter contre le financement du terrorisme dans la région.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe