Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
A la uneActualité

Baromètre CIAN des leaders d’opinion en Afrique 2020 Afrique du Sud, Maroc et Rwanda en tête

Le Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN) a dévoilé les résultats du premier baromètre des leaders d’opinion en Afrique « Africaleads », réalisé par l’Institut Immar Research & Consultancy. Ainsi, selon les leaders d’opinion du continent sondés, l’Afrique du Sud prend la tête du podium, suivi du Maroc et du Rwanda. En revanche, la France stagne à la cinquième place des pays étrangers bénéficiant de la meilleure image en Afrique, loin derrière les États-Unis et l’Allemagne.

 

Par Bilkiss Mentari, à Paris

 

Avec 45% des leaders d’opinion africains qui se disent optimistes quant à l’avenir de l’Afrique et 70% en faveur de l’intégration continentale, le premier baromètre des leaders d’opinion en Afrique « Africaleads », réalisé par l’Institut Immar Research & Consultancy, confirme la tendance : les Africains ont davantage confiance en leur continent et appellent à plus d’unité. «  Ces chiffres attestent d’une volonté d’intégration et d’une envie d’Afrique qui transcendent les clivages géographiques, linguistiques et culturels. C’est une tendance de fond, observe Etienne Giros, président délégué du CIAN, le Conseil français des investisseurs en Afrique. Décideurs, autorités publiques, partenaires publics et privés de l’Afrique doivent en tenir compte et l’intégrer dans leurs approches et leurs stratégies vis-à-vis du continent. »

 

 

Ainsi, et sans surprise, le Maroc et l’Afrique, deux champions africains qui prônent l’intégration et la coopération sud-sud se retrouvent dans le top 3 des pays du continent qui jouissent de la meilleure image auprès des leaders d’opinion du continent. L’Afrique du Sud reste ceci dit en tête, avec 37% des réponses, suivi du Maroc (29%) et du Rwanda (25%). En revanche, la France, avec 20% ex-aequo avec le Japon, stagne à la cinquième place des pays étrangers bénéficiant de la meilleure image en Afrique, loin derrière les États-Unis (48%), l’Allemagne (39%), le Canada (32%), la Chine (31% ), et la Grande-Bretagne (24%, +5).

 

 

« Une volonté d’intégration et une envie d’Afrique dont les décideurs, autorités publiques, partenaires publics et privés de l’Afrique doivent tenir compte »

 

 

« Ces évolutions sont au-delà de toute marge d’erreur. La révolution numérique, dont les leaders d’opinion africains tirent profit, est mise au crédit des États-Unis, qui sont la patrie d’origine des GAFA. Cela contribue à renforcer leur softpower global, analyse Mohamed El Kalchi, directeur des études d’IMMAR. L’Allemagne demeure adossée à des fondamentaux solides. Enfin, le Canada, qui mène une politique migratoire très active, est perçu comme un pays accueillant et ouvert aux étudiants issus des classes moyennes supérieures africaines. Il progresse donc très significativement dans ce classement ».

 

Ceci étant dit, les marques et groupes français, tels que l’opérateur de Télécoms Orange, restent plébiscités. « Les entreprises françaises investies en Afrique s’implantent durablement, souligne Etienne Giros. Très engagées en matière de RSE (responsabilité sociale des entreprises), elles investissent dans le capital humain et valorisent les compétences locales, qui accèdent aux postes de direction des filiales. Leur comportement est citoyen, et leur impact indiscutablement bénéfique. Elles font beaucoup de choses, mais ne le disent sans doute pas assez. »

 

L’étude a été menée entre novembre 2019 et janvier 2020 auprès d’un panel de 2423 leaders dans douze pays d’Afrique qui rassemblent 56% de la population du continent (quatre pays en Afrique du Nord, quatre en Afrique de l’Ouest, deux en Afrique centrale et deux en Afrique de l’Est), alors que le baromètre 2019 couvrait seulement huit pays, tous francophones.

 

 

Ce message est également disponible en : Arabe Anglais