En Bref

Banque africaine de développement : 118 millions de dollars pour soutenir l’emploi des jeunes et l’interconnexion électrique Éthiopie-Djibouti

Le Groupe de la Banque africaine de développement et le gouvernement éthiopien ont signé deux accords de subvention distincts pour de nouveaux projets visant à stimuler l’emploi des jeunes et le commerce de l’électricité entre l’Éthiopie et Djibouti.

Les subventions relèvent du guichet de prêt concessionnel du Groupe de la Banque, le Fonds africain de développement, et seront consacrées au projet d’amélioration de la productivité pour soutenir les parcs agro-industriels et l’emploi des jeunes, d’une valeur de 47 millions de dollars, et au deuxième projet d’interconnexion électrique entre l’Éthiopie et Djibouti, d’une valeur de 71 millions de dollars, qui vise à stimuler le commerce de l’électricité entre l’Éthiopie et son voisin Djibouti.

Le projet relatif aux parcs industriels et à la jeunesse prévoit le développement d’infrastructures d’irrigation et de gestion de l’eau autour des parcs agro-industriels intégrés, offrant ainsi aux « agri-preneurs » diplômés la possibilité de créer des entreprises agro-industrielles commercialement viables. Ce projet de 102 millions de dollars est cofinancé par la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), avec une contribution de 5,25 millions de dollars du gouvernement éthiopien.

Dans le cadre de ce projet, 12 607 ha de terres irriguées seront aménagés et environ 3 000 jeunes recevront une formation en agronomie/agriculture et en développement commercial. Le financement de la Banque devrait couvrir 4 607 ha et celui de la BADEA 8 000 ha supplémentaires.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe