4g senegal
ActualitéArchives

Attribution Licence 4G : L’Etat du Sénégal crache sur 26 milliards FCFA

Près d’un an après le lancement de la phase test de la 4G, l’Etat a décidé de relancer la procédure d’attribution de la licence. En effet, il a jugé insuffisante l’offre de 26 milliards FCFA faite par les opérateurs téléphoniques. Ainsi, il a décidé d’appeler ces derniers à une nouvelle soumission pour l’obtention de la 4G qui offre un débit de traitement numérique beaucoup plus important.

Les passionnés de high-tech et mordus de gadgets numériques devront prendre leur mal en patience. En effet, l’Etat du Sénégal a décidé de surseoir à l’attribution de la licence 4G dont la phase test s’est achevée le 31 mars dernier. La raison de ce report ? Une offre de 26 milliards FCFA des opérateurs téléphoniques jugée insuffisante par le gouvernement. A en croire le ministre chargé des Télécommunications et des Postes, l’enveloppe est faible : « le prix proposé est insuffisant comparé aux prix qui sont en vigueur dans certains pays de la sous-région. Sur ce, nous avons arrêté la phase test ». Et sur les motivations d’une telle démarche, le ministre avance une volonté de mieux évaluer les modalités de cession de la 4G au Sénégal.

A cet effet, il souhaite « l’expertise d’un cabinet international pour accompagner l’Etat dans cette évaluation. Cette étude a pour objectif d’identifier les différents scenarii qui s’offrent afin de nous permettre de tirer le maximum de profits dans l’octroi de cette licence ». Tout ce processus vise à défendre au mieux les intérêts de l’Etat et des consommateurs selon le ministre : « après cette expertise, nous sommes surs de pouvoir obtenir une réévaluation de l’offre que nous comptons relancer avec un nouvel appel à candidatures. Cette initiative a aussi pour but d’aller vers une plus grande transparence dans ce dossier, au regard des intérêts du public ».

Du coté des operateurs comme Orange, même si on se dit informé de la fin de la phase pilote depuis le 31 mars, on garde toujours confiance dans l’attribution prochaine de la licence 4G. « Nous tiendrons informée notre clientèle du lancement commercial du réseau 4G lorsque les autorités en auront fixé les prochaines modalités », précise l’entreprise dans un communiqué. Sans plus ni moins.


Par Mouhamed Camara