En Bref

Arab- Africa Trade Bridges (AATB) La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) annonce de « nouvelles initiatives stratégiques »

La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC), membre du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), et ses partenaires ont annoncé́ de nouvelles initiatives stratégiques dans le cadre du programme « Arab- Africa Trade Bridges (AATB) »

Les dirigeants des huit institutions et pays partenaires du programme AATB, ainsi que la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA), la Banque Islamique de Développement (BID), la Société Islamique d’Assurance des Investissements et des Crédits à l’Exportation (ICIEC), la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), le Fonds de l’OPEP pour le Développement International (OFID) et le Royaume du Maroc, se sont entretenus lors des réunions visant à renforcer l’intégration économique des deux régions Africaine et Arabe. La session a également vu l’adhésion de deux nouveaux états membres, à savoir la République Arabe d’Égypte et la République du Sénégal.

« Grâce à l’AATB, l’ITFC et ses partenaires soutiendront activement la mise en place de la Zlecaf en renforçant l’intégration économique et la croissance durable des pays arabes et africains.

Les projets de l’AATB, qui totalisent plus de 41,1 milliards USD, comprennent des programmes de flux inversés entre les pays arabes et africains, des lignes de crédit pour soutenir les exportations, des initiatives de jumelage d’entreprises, des assurance-crédit à l’exportation, des produits de financement du commerce et d’une étude pour la mise en place d’une plateforme logistique en Afrique.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe