En Bref

Algérie Une manifestation contre toute ingérence étrangère

Le 30 novembre, des centaines de personnes ont défilé pour réclamer la tenue de l’élection présidentielle du 12 décembre, et pour dénoncer une ingérence étrangère en Algérie. Une revendication qui fait allusion à une résolution du Parlement européen qui vient de demander à l’Algérie la mise en place d’un processus politique, pacifique et ouvert et la fin des arrestations arbitraires.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe