En Bref

Algérie Un mois après le début de la mobilisation, la rue maintient la pression

Des centaines de milliers de manifestants ont défilé dans les rues d’Alger vendredi 21 mars. Un mois jour pour jour après le début de la mobilisation. Rejetant tous les partis existants, y compris le FLN, et affichant une méfiance à l’égard de toute ingérence étrangère. Des initiatives tentent de donner une forme politique à la protestation et construire « l’après »…

Ce message est également disponible en : Anglais