En Bref

Algérie Les arrestations se poursuivent, les manifestations aussi

L’emprisonnement d’ex-dirigeants politiques piliers de la présidence d’Abdelaziz Bouteflika n’a pas calmé la contestation en Algérie, où les manifestants se sont à nouveau mobilisés en masse vendredi 14 juin pour réclamer le départ de « tout le système ». Ce 17e vendredi consécutif de manifestations coïncide à Alger avec le 18e anniversaire, jour pour jour, d’une grande marche kabyle sur Alger, le 14 juin 2001, violemment réprimée et qui avait tourné à l’émeute.

Ce message est également disponible en : Anglais