En Bref

Algérie Les arrestations ne freinent pas la mobilisation

Ce 15ème vendredi de manifestations, les Algériens ont défilé en masse dans plusieurs villes d’Algérie, pas intimidés par les nombreuses arrestations matinales, et ont rendu hommage à un militant des droits humains mort en détention, accusant le pouvoir d’être responsable de son décès. Ils ont également rejeté l’offre de dialogue formulée dans la semaine par le chef d’état-major de l’armée, le général Ahmed Gaïd Salah.

Ce message est également disponible en : Anglais