En Bref

Algérie La répression «s’intensifie» (Amnesty)

Les autorités algériennes ont «intensifié leur répression des manifestations» à l’approche de la présidentielle du 12 décembre, en procédant notamment à des «arrestations arbitraires» et à l’emprisonnement de contestataires, accuse Amnesty International (AI).

« Depuis le lancement de la campagne présidentielle, les autorités algériennes ont intensifié leur offensive contre la liberté d’expression et de réunion, signalant ainsi leur tolérance très limitée envers les Algériens et Algériennes appelant à un changement du système », a indiqué Heba Morayef, directrice pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à Amnesty International, citée dans un communiqué de l’ONG.

Ce message est également disponible en : Anglais