En Bref

Algérie La police réprime la manifestation pacifique

Après des mois de mobilisation pacifique, le pouvoir fait appel à la force. La traditionnelle manifestation de vendredi, a été réprimée par les forces anti-émeutes. A la Place Audin, où plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées, plusieurs bombes à gaz lacrymogène ont été tirées par les policiers qui formaient le cordon de sécurité mobilisés à l’entrée du boulevard Mohamed V. Plusieurs personnes ont été blessées. 

Ce message est également disponible en : Anglais