En Bref

Algérie Dernier vendredi de manifestations avant la rentrée

Après avoir réussi à maintenir la pression dans la rue durant tout l’été, les Algériens ont manifesté en nombre pour le dernier vendredi avant la rentrée, à l’occasion de laquelle les protestataires espèrent remobiliser massivement.
Contraint, faute de candidats sérieux, d’annuler le scrutin initialement prévu le 4 juillet, le pouvoir a mis sur pied une « Instance nationale de dialogue » chargée de consulter et de proposer des modalités garantissant la sincérité du scrutin.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe