En Bref

Algérie : l’ONU demande la fin des arrestations arbitraires, des milliers de manifestants dans les rues

Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU se dit très préoccupé par une « répression continue et croissante » contre les membres du Hirak en Algérie, et réclame la fin des détentions arbitraires. Mi-février, les manifestants pro-démocratie ont repris leurs marches pacifiques, interrompues pendant un an par l’épidémie de Covid-19. Vendredi 5 mars, ils étaient encore des milliers dans les rues.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe