En Bref

Algérie 34e vendredi de manifestations Le mouvement se poursuit à Alger et dans une trentaine de wilayas

L’Algérie a été le théâtre d’un 34e vendredi consécutif de protestation contre le pouvoir en place et les élections du 12 décembre 2019. Outre la capitale, plusieurs autres wilayas ont enregistré des marches importantes pour rejeter le prochain scrutin.

 

Ce 34e vendredi depuis le 22 février intervient après une semaine marquée par la répression de la marche des étudiants, que les forces de l’ordre ont tenté de stopper en usant de la force. Des dizaines d’interpellations ont été interpellées.

 

Cette marche intervient également après une semaine marquée par l’absence, des écrans, de Gaid Salah, habitué à prononcer plusieurs discours ces derniers mois.

Ce message est également disponible en : Anglais