En Bref

Algérie 2 ans après le Hirak, de nouvelles manifestations reprennent malgré un important dispositif policier

Les étudiants algériens ont repris leur mouvement de protestation à Alger et dans d’autres villes de leur pays.

Principales revendications exprimées à travers les slogans scandés par les jeunes manifestants, ce mardi 23 février : la démocratisation du pays, la fin de « l’Etat militaire » et de l’hégémonie de la « Bande » (Al 3issaba) sur le pouvoir.

Face aux policiers qui tentaient de les dispersaient à coup de matraques, les étudiants répétaient en chœur : « Etudiants pas terroristes ».

Ce message est également disponible en : Anglais