A la uneActualité

Afrique-Europe : Casablanca accueille le troisième Choiseul Africa Business Forum

Pour la première fois, depuis sa création, le salon business Choiseul Africa business se tient en Afrique, dans la capitale économique marocaine, les 19 et 20 octobre prochains. 

Par la rédaction

“L’Afrique sera au cœur de la relance mondiale de demain. C’est de cette conviction qu’est née l’ambition du Choiseul Africa Business Forum, et c’est fort de ce constat que nous cherchons chaque année à renforcer tous les champs de la création de valeur en Afrique” explique le président du think tank, Pascal Lorot. Après deux éditions à Nice, dans les Alpes-Maritimes, le salon afro-européen tient sa troisième édition, les 19 et 20 octobre prochains, à l’Hôtel Hyatt Regency de Casablanca. C’est la première fois que l’événement se tient dans une capitale économique africaine. “Dans une ville qui incarne plus que toute autre le dynamisme partenarial entre l’Europe, l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne” détaille Pascal Lorot. 

La co-organisation de la troisième édition de ce forum, avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) vient renforcer le statut du Maroc comme carrefour d’affaires avec l’Afrique. Chakib Alj, président de la CGEM et Abdellatif Maâzouz, président de la région Casablanca-Settat inaugureront cette troisième édition. Partenaire stratégique du Choiseul Africa Business Forum, la région de Casablanca-Settat s’est imposée comme une plateforme incontournable d’innovations et de projets économiques de grande ampleur à l’échelle nationale et sous-régionale. Elle sera mise à l’honneur tout au long du Forum grâce à un espace dédié. Devant une audience continentale et internationale, le panel de personnalités marocaines défendra la nouvelle marque de promotion de l’investissement et d’exportation du Royaume, Morocco Now.  

La marque Morocco now et le made in Madagascar mis à l’honneur 

Autre pays mis en lumière : Madagascar. La présence du président de la République, Andry Rajoelina, accompagné d’une délégation ministérielle, est annoncée. Au croisement des routes maritimes de l’océan Indien, la grande île a un accès direct vers la péninsule arabique, l’Afrique de l’Est et l’Asie. La session « Invest in Madagascar » permettra à des personnalités de présenter les enjeux autour de deux panels : le made in Madagascar et la présentation des opportunités d’affaires offertes par le pays.

Parmi les autres personnalités politiques, le Forum accueillera la ministre de l’Economie et des Finances du Maroc, Nadia Fettah Alaoui, le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts du Bénin, Jean-Michel Abimbola, le directeur général de l’International Islamic Trade Finance Corporation, Hani Salem Sonbol, la directrice générale du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire, Solange Amichia ou encore l’homme d’affaires égyptien, Naguib Sawiris.

Au menu : Cybersécurité, transition écologique ou encore transformation digitale

Si l’objectif est de susciter rencontres et échanges, en vue de partenariats économiques, il s’agit aussi, pour les organisateurs du Forum, de chercher des solutions aux nouvelles problématiques que connaît l’Afrique. Parmi les principales conférences programmées : “Comment renforcer la cybersécurité en Afrique ?”, “A la veille de la Cop 27 en Egypte, le point sur les énergies renouvelables”, “L’Afrique, est-elle le futur modèle de transition énergétique ?”, “État des lieux du vecteur de croissance économique qu’est la transformation digitale des PME”. D’autres thématiques seront abordées comme l’essor des industries culturelles et créatives, l’agrobusiness, les villes africaines de demain, la santé, les infrastructures…

L’année dernière, pour l’édition 2021, cent intervenants ont pris la parole, cinquante pays étaient représentés, vingt tables-rondes se sont déroulées et cinq cent cinquante participants ont répondu présent. Pour cette édition marocaine, le Choiseul Africa Business Forum espère réunir quelque six cents décideurs et hauts dirigeants économiques et institutionnels venus d’Afrique, d’Europe et du Golfe. Parmi eux, des dirigeants d’entreprises, des chefs d’Etat et des ministres, des bailleurs de fonds internationaux, ainsi que des représentants des milieux d’affaires africains et européens. 

L’institut Choiseul, think tank indépendant, analyse les grands enjeux économiques et sociétaux et promeut une bonne gouvernance à l’échelle mondiale. Porte-étendard du crédo “l’avenir est africain” depuis 2014, l’institut met en lumière des jeunes leaders économiques du continent à travers le Choiseul 100 Africa. Ce classement avait identifié les cent dirigeants économiques de moins de quarante ans les plus talentueux de leur génération. 

Pour en savoir plus : www.choiseul-africa-businessforum.com/

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe