En Bref

Afrique du Sud : le commerce des os de lion rapporte gros !

L’Afrique du Sud qui est le seul pays au monde à pratiquer l’élevage des lions est aussi le plus grand pourvoyeur de squelettes de ces félins au marché asiatique. D’après le nouveau rapport du South African institute of international affairs, il y a bien des liens entre l’élevage et le commerce des os de lions. Les établissements privés qui œuvrent dans ce juteux marché organisent d’abord des chassent coûtant ente 22 000 dollars pour un lot d’un mâle et d’une femelle. Puis ils vendent les squelettes des lions sans leur crâne à des acheteurs principalement asiatiques. Un squelette peut coûter jusqu’à 1500 dollars, d’après le chercheur Karl Amman, spécialiste de la faune sauvage. Il souligne que les os sont vendus entre 700 et 800 dollars le kilo, sachant qu’un lion de 100 kg détient environ 18 kg d’os qui valent environ 1500 dollars. Ces sont ensuite transformés au Vietnam, où ils sont bouillis pour produire des barres de gâteau, vendues à environ 1000 dollars l’unité. Ce florissant commerce entraîne une baisse drastique de la population des lions en Afrique. D’après les estimations, le continent africain compte entre 20 000 et 30 000 lions sauvages. Mais de nombreux chercheurs pensent que ces chiffres sont surévalués et classent les lions dans la catégorie vulnérable des espèces menacés.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe