En Bref

Afrique du Sud : impact des interdictions successives de ventes d’alcool sur le vignoble

Le gouvernement sud-africain vient de ré-autoriser, en début de semaine, les ventes de vin, après la 3èmeinterdiction de fin décembre. Mais le secteur est déjà gravement sinistré par cette série d’interdictions de ventes d’alcool pour réduire le nombre de blessés arrivant dans des hôpitaux, déjà encombrés de malades du covid-19. Les pertes du secteur montent à 8 milliards de rands, soit environ 440 millions €. A cela s’ajoute un excédent de 300 millions de litres sans les vendanges et des exploitants qui n’ont ni l’espace pour vendanger ni les moyens d’embouteiller et étiqueter le millésime 2021.

 

Ce message est également disponible en : Anglais