En Bref

Afrique Centrale La CEMAC lève 3,8 milliards d’euros et dépasse ses prévisions de financement pour onze projets en énergie et transport

La Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) a annoncé, le 17 novembre à l’issue d’une table‑ronde de bailleurs, avoir levé 3,8 milliards d’euros de fonds pour financer onze projets d’intégration régionale, à mettre en œuvre entre 2021 et 2025 dans les six pays de la CEMAC.

« Le montant total des financements annoncés ou mobilisés (à l’issue de la table‑ronde) s’élève à environ 3,8 milliards d’euros, bien au-delà des montants recherchés. Le financement de huit projets sur les onze est entièrement bouclé », a déclaré le secrétaire permanent du Programme de réformes économiques et financières de la CEMAC (PREF-CEMAC), Michel-Cyr Djiena Wembou.

Cette table‑ronde de deux jours, organisée en format hybride (présentiel et virtuel), visait à lever des fonds auprès de partenaires bilatéraux et multilatéraux, traditionnels et émergents, publics et privés, afin de couvrir le besoin de financement des onze projets à réaliser entre 2021 et 2025 dans la zone CEMAC : Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad. Le coût total des projets s’élève à 4,072 milliards d’euros, dont 596,74 millions d’euros (14,65%) étaient déjà mobilisés avant la table‑ronde. Le financement recherché était donc de 3,48 milliards d’euros (85,35%).

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe