En Bref

Afrique Australe L’économie se redresse lentement mais sûrement (BAD)

Le PIB de la région Afrique australe augmentera d’environ 2,2% en 2019, contre 1,2% en 2018, selon les Perspectives économiques pour la région Afrique australe 2019 de la Banque africaine de développement, publiées le 3 avril 2019.

Le rapport, publié annuellement, fournit un large éventail d’informations sur la durabilité économique dans la région. Bien que la croissance devrait rester stable, l’Afrique australe est la région à la croissance la plus lente d’Afrique, en raison d’une inflation élevée, d’une dette publique croissante et de la faiblesse des prix des produits de base, a révélé le rapport.

Le rapport couvre la région de la Banque en Afrique australe, qui comprend 13 pays africains: Angola, Botswana, Eswatini, Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud, São Tomé É Principe, Zambie et Zimbabwe. Parmi ceux-ci, l’Afrique du Sud contribue aux deux tiers du PIB, qui a augmenté de moins de 1% en 2018, mais devrait se redresser cette année.

Lors de la cérémonie de lancement au bureau de la BAD à Pretoria, Kapil Kapoor, directeur général du bureau de la Banque pour l’Afrique australe, a déclaré: «Nous sommes ravis de publier le rapport de la région, qui montre des perspectives prometteuses pour la croissance de son environnement économique, avec un PIB et des industries en hausse. cela continuera à le booster. La Banque continuera à apporter son soutien dans les domaines prioritaires du développement, définis dans les cinq grandes priorités de la BAD: éclairer et alimenter l’Afrique, nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique et améliorer la qualité de vie des populations en Afrique. « 

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe