A la uneActualité

African Metaverse Summit :  Let’s Build the African Metaverse Community

Du 1 juin au 3 juin 2022, 3D Netinfo, première école de coding créatif numérique d’Afrique et le centre d’innovation DigiArt Living Lab organisent le premier Africa Metaverse Summit. Objectif : invitez la jeunesse africaine à bâtir une carrière autour des métiers du Metaverse.

Par la rédaction 

Si le concept du Metaverse peut nous sembler loin des réalités africaines, il semble être plus qu’une simple tendance et tend à s’imposer comme une composante clé du numérique d’aujourd’hui et de demain. Les grandes entreprises semblent y voir un énorme potentiel et investissent, même si cet univers virtuel fascine autant qu’il inquiète.

Avec l’avènement du Metaverse, du Web 3.0, la question qui se pose aujourd’hui, quelle sera la place de l’Afrique ? Sera-t-elle simplement consommatrice ou actrice, sera-t-elle associée au développement de ce monde virtuel qui va l’impacter ou devra-t-elle subir sans réagir, et se voir imposer un modèle ? Doit-on se résigner à ne pas prendre part à cette compétition, qui façonne déjà le monde de demain ?

« Métaverse injectera 40 milliards de dollars supplémentaires dans le PIB de l’Afrique subsaharienne dans une décennie »

Malgré les obstacles et les défis, le cabinet d’étude Analysis Group, indique que le Métaverse injectera 40 milliards de dollars supplémentaires dans le produit intérieur brut (PIB) de l’Afrique subsaharienne dans une décennie.

C’est pour répondre à ses questions que 3D Netinfo ( https://www.3dnetinfo.com ) première, école de coding créatif numérique d’Afrique et le centre d’innovation DigiArt Living Lab (https://dall4all.org/ ) organisent le premier Africa Metaverse Summit avec des sponsors internationaux, Epic Games, Autodesk, Nvidia, Binance, la Fondation Tezos et de nombreux partenaires et réseaux africains du numérique et des industries créatives, Africa in Colors, Afric’Up…

« Notre ambition par ce forum est d’évaluer les aspects sociaux, philosophiques, technologiques, culturels, politiques et économiques de ces mondes alternatifs virtuels et immersifs, indiquent les organisateurs dans un communiqué. Par des témoignages et des échanges entre des entrepreneurs, des acteurs, des créateurs africains et internationaux nous essayerons de cerner les enjeux. Centré sur « la culture, le patrimoine, l’éducation, les expériences et l’interaction », ce premier forum virtuel dédié au Metaverse, apportera une vraie dimension pédagogique, favorisera l’appropriation, le partage, informera et sensibilisera sur les défis et les opportunités pour notre continent.

« L’Afrique doit se réaliser, bâtir un Metaverse qui lui ressemble, pour défendre ses imaginaires, s’approprier ce monde virtuel, pour promouvoir, défendre sa culture, son histoire »

« L’Afrique regorge de talents créatifs, vivier de compétence numérique, elle doit capitaliser sur cette dynamique technologique afin de jouer un rôle important dans l’élaboration et la construction d’un Metaverse africain, poursuit le communiqué. L’Afrique doit se réaliser, bâtir un Metaverse qui lui ressemble, pour défendre ses imaginaires, s’approprier ce monde virtuel, pour promouvoir, défendre sa culture, son histoire. »

« Pour la jeune génération créative africaine ou issue de la diaspora, le continent ne représente plus uniquement la terre des origines, mais celle des opportunités. Nous devons accompagner ces acteurs, entrepreneurs, afin d’ avoir une stratégie de formation, de déploiement de ces métiers créatifs qui vont du moins qualifiés aux plus qualifiés. »

C’est pourquoi, 3D Netinfo et ses partenaires lanceront la première Académie Africaine du Metaverse, afin de former gratuitement plus de 300 jeunes et femmes aux métiers du Metaverse (Blockchain, Crypto, IA, NFT,VR, AR, 3D, Gaming, Design…) dans plus de 15 pays africains dès juillet 2022.

« À travers l’Africa Metaverse Summit, nous voulons démontrer que l’Afrique n’est pas en retard, qu’il existe de nombreux projets en cours, et dire aux africains que c’est l’heure de l’Afrique, et que nous devons y croire et nous saisir ensemble des opportunités que nous offre le Metaverse. Nous avons la jeunesse, le potentiel et les talents, à nous de les faire fructifier. »

« L’Afrique futur acteur du Metaverse »

« Let’s Build the African Metaverse Community » est un projet initié par Netinfo, école africaine de coding créatif numérique supporté par Epic Games dans le cadre de Epic MegaGrants, Autodesk, Nvidia, Binance, et la Fondation Tezos.

Ce projet sera mis en œuvre en partenariat avec des entreprises, des écoles, des universités et des organisations de plus de 18 pays (Afrique du Sud, Bénin, Burkina Faso, Cote d’Ivoire, Cameroun, Congo, Gabon, Ghana, Kenya, Libye, Mali, Maroc, Niger, RD Congo, Rwanda, Sénégal, Togo, Tunisie et bien d’autres) qui désirent développer, accompagner les compétences des jeunes et des femmes par une formation à la 3D, le jeu vidéo, l’animation, la réalité virtuelle, la réalité augmentée, le design architectural, l’Intelligence Artificielle, la Blockchain la Cryptomonnaie, les NFT…) et ainsi leurs offrir de nouvelles opportunités d’emplois et d’entrepreneuriat sur le continent.

Ce projet sera mené 80% en ligne et 20% en présentiel. Il s’étalera sur 8 mois à partir de juillet 2022.

Ce projet ciblera les jeunes développeurs de 18 à 30 ans. « Nous sélectionnerons 300 jeunes qui participeront au projet avec un quota de 20 jeunes pour chaque pays partenaire. Un quota sera réservé à d’autres jeunes issus des pays non représentés et seront sélectionnés sur leur motivation. Tous bénéficieront des sessions de formation et d’accompagnement pour la production de prototypes ou d’applications immersives relatives au patrimoine culturel africain. »

Pour en savoir plus : www.africangamedev.com

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe