ArchivesEn Bref

Africa50 lève 830 millions de dollars pour les infrastructures

Au sortir de son Assemblée générale constitutive, Africa50, une plateforme d’investissement regroupant 20 pays africains (Bénin, Cameroun, République du Congo, Djibouti, Égypte, Gabon, Ghana, Côte-d’Ivoire, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Maroc, Nigeria, Sénégal, Niger, Sierra Leone, Togo, Soudan, et Gambie) a souscrit avec le concours de la BAD un montant initial de 830 millions de dollars, représentant le capital de la plateforme basée à Casablanca (Maroc). Un premier closing qui témoigne de la volonté des Etats du continent à doter l’Afrique d’infrastructures commercialement viables. Au cours de ce conclave, les membres du conseil d’administration ont porté leur choix sur Alassane Bâ, comme directeur général intérimaire d’Africa50. Sa principale mission est d’ores et déjà de développer et financer des projets au courant de cette année.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe