Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
A la uneParcours

Africa Fight #Covid-19 Klab lance une application d’autoévaluation

Déjà très impliqué sur la scène socio-économique locale, le pré-incubateur Klab, implanté à Kigali au Rwanda, a mis en place une application, à la fois simple et efficace, pour permettre à la population de s’auto-diagnostiquer.

COVID-19-Rwanda, une application créée par Klab, le pré-incubateur implanté à Kigali, permet de prévenir, alerter quotidiennement les personnes présentant des symptômes imminents du COVID-19 à l’aide d’un téléphone portable. Avec cette auto-vérification régulière, l’utilisation d’un téléphone portable peut aider à identifier une personne potentiellement porteuse de virus et à l’isoler avant de contaminer les autres.

 

 

Le concept est des plus simple. Toute personne qui veut s’assurer qu’elle n’a pas été infectée par le Covid-19 compose le *114#, elle commence par choisir la langue, puis répond à une série de question : avez-vous de la fièvre, une toux sèche, des problèmes respiratoires, avez-vous dans les 14 derniers jours voyagés dans un pays infecté, avez-vous été en contact avec une personne infectée ou qui présente des symptômes. En fonction de ses réponses, instantanement transmises aux autorités en charge de l’épidémie, la personne, qui a préalablement indiquée son adresse, sera prise en charge, testée, isolée et traitée si elle est porteuse du virus, ou simplement invitée à rester confinée chez elle si elle n’est pas positive mais présente toutefois des symptômes.

 

 

« COVID-19-Rwanda est une application très simple, gratuite, qui fonctionne sans l’usage d’internet, et qui permet l’autoévaluation de 2 000 personnes au même moment, ce qu’un call center ne peut faire, explique Aphrodice Mutangana, fondateur de Klab. On a développé cette technologie pour aider les médecins et les responsables publics à diminuer la propagation de la maladie. »

Ce message est également disponible en : Arabe Anglais