A la uneActualité

Aérien : Brussels Airlines maintient le cap sur l’Afrique

Affichant une nouvelle identité de marque, Brussels Airlines confirme sa position d’expert de l’Afrique du groupe Lufthansa. 

Par la rédaction

Après avoir réduit fortement la voilure en 2020, en raison de l’arrêt brutal du secteur aérien du fait de la pandémie de Covid-19, la compagnie belge Brussels Airlines se tourne désormais vers l’avenir. La direction de l’entreprise a annoncé , le 18 novembre, le déploiement d’une nouvelle identité de marque, qui comprendra notamment une nouvelle version des couleurs rouge et bleu caractéristiques de Brussels Airlines, avec désormais un rouge plus profond et une nuance de bleu plus foncée. Une manière selon le PDG de Brussels Airlines, Peter Gerber, de montrer aux « clients, employés et partenaires que [Brussels Airlines tourne] une page ». 

L’Afrique, un continent clé pour l’activité du transporteur belge

La « page africaine » de la compagnie aérienne ne devrait cependant pas se tourner de sitôt. Et pour cause : les lignes africaines- 15 destinations sur les 70 proposées par Brussels Airlines-  représentent plus de 80 % du réseau long-courrier du transporteur et un tiers de son chiffre d’affaires (1,6 milliard d’euros en 2019, dernière année pré-Covid). Plus encore, Brussels Airlines est le vaisseau-amiral des ambitions africaines de sa maison-mère, Lufthansa, la compagnie aérienne allemande ayant pris en 2017 le contrôle à 100 % de la marque belge précisément pour capitaliser sur son réseau, son hub et sa notoriété sur le continent. Un marché en forte croissance (hausse annuelle moyenne de 5,2 % du trafic aérien depuis 2010, selon les données du Conseil international des aéroports [ACI]) et qui, hors l’Afrique du Sud et le Kenya, échappait jusque-là au groupe allemand. 

Pas étonnant dans ces conditions que la direction du transporteur aérien belge ait confirmé, dans la foulée de l’annonce de sa nouvelle identité de marque, le maintien de son cap en Afrique. À partir de juin 2022, un 9èmeA330 sera opérationnel dans la flotte de Brussels Airlines, et ce pour « renforcer la position [de la compagnie] sur le marché de l’Afrique occidentale ». Ce renforcement des activités sur le continent devrait notamment se traduire par l’embauche de 50 nouveaux membres d’équipage. « Brussels Airlines mise sur la croissance en Afrique, son marché le plus important. Après avoir réduit sa flotte intercontinentale de 10 à 8 appareils, dans le cadre de son programme de redressement en 2020, Brussels Airlines voit maintenant une opportunité d’élargir à nouveau son offre intercontinentale », s’est pour sa part justifiée l’entreprise, dans un communiqué. 

Expert de l’Afrique au sein du groupe Lufthansa 

Quant au patron du transporteur aérien belge, Peter Gerber, il a dit voir dans « l’attribution de cet avion […] un signe clair de la confiance de Lufthansa envers Brussels Airlines, [qui confirme] une fois de plus sa position d’expert en Afrique au sein du groupe Lufthansa ». Avec cet aéronef supplémentaire, la compagnie opérera trois vols hebdomadaires vers Conakry (Guinée) et Ouagadougou (Burkina Faso) tout en ajoutant des fréquences vers Freetown (Sierra Leone), Monrovia (Libéria), Banjul (Gambie) et Lomé (Togo).

Enfin, outre la nouvelle identité visuelle, la nouvelle identité de marque se traduit également par un nouveau slogan, « You’re in good company ». La meilleure façon de souligner « l’atout le plus précieux » de l’entreprise, selon le responsable du Marketing de Brussels Airlines. Michel Moriaux, « à savoir l’hospitalité offerte aux passagers ». Il faudra bien cela pour fidéliser la clientèle du continent et continuer ainsi, à renforcer la présence du groupe Lufthansa en Afrique. 

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe