ActualitéArchives

Addis-Abeba abrite le Forum d’investissement Afrique-Japon

Du 31 aout au 2 septembre prochain, Addis-Abeba la capitale éthiopienne va abriter le 2ème forum de l’investissement commercial Afrique-Japon. Une opportunité rêvée de booster des investissements l’axe Japon-Afrique.

 

Communiqué de presse Omar Ben Yedder, directeur général d’IC Publications par ailleurs éditeur du magazine African BusinessCe forum initié par le groupe de presse panafricain IC Publications et l’éditeur japonais multimédias spécialisé dans les affaires et la finance, Nikkei Business Publications, sera organisé pour la première fois sur le sol africain. Il donnera une opportunité réelle aux hommes d’affaires qui seront au parfum des investissements commerciaux dans des secteurs stratégiques tels que les infrastructures, la finance, l’agro-business, les matières premières, l’énergie, la logistique ou encore la technologie, qui est en croissance en Afrique. Lors de ce plateforme, les acteurs pourront échanger sur le thème « Partenariat Afrique-Japon : la croissance par le biais de la collaboration ». A ce rendez-vous, plusieurs personnalités mondiales sont attendues dans la capitale éthiopienne, notamment le Premier ministre d’Ethiopie, Ato Haile Mariam Desalegngui, Hon Nhlanhla Nene, ministre des Finances d’Afrique du Sud, Tewolde Gebremariam PDG d’Ethiopian Airlines, Aboubaker Omar Hadi, président de Djibouti Ports and Free Zones Authority, Hiroshi Kato, vice-président de la Japan International Cooperation Agency (JICA) et JunkoIshii, directeur général du Japanese Industry and Business Development Support (JETRO).

« Au cours de ces trois jours, nous espérons que les sessions interactives seront fructueuses et donneront aux participants japonais une meilleure compréhension des opportunités en Afrique. Notre partenaire Nikkei Business emmènera avec lui une délégation du Japon ; l’intérêt est palpable et nous souhaitons créer une plate-forme qui permettra de renforcer les liens et d’établir de nouveaux partenariats, dans le contexte de la promotion des investissements africains et japonais. Des études de cas seront présentées afin que nous puissions apprendre les uns des autres et définir les meilleures pratiques. Et, bien entendu, les opportunités de dialogue en tête-à-tête et d’échanges seront nombreuses », a indiqué Omar Ben Yedder, directeur général d’IC Publications par ailleurs éditeur du magazine African Business.

Depuis deux décennies, le Japon s’est imposé comme le premier investisseur asiatique le plus présent en Afrique. En témoigne, la forte activité commerciale qui lie les Japonais aux Africains. En matière commerciale, les deux partenaires représentent un chiffre de 25 milliards de dollars. Rien qu’au cours de l’année écoulée, les investissements japonais ont représenté 3,5 milliards de dollars sur les 4,2 milliards de dollars investis par les nations asiatiques pour financer des projets en Afrique dans les secteurs des infrastructures, des hydrocarbures, de l’eau et l’assainissement. Outre la priorité accordée à la croissance, les investissements des importantes multinationales japonaises telles que Toyota et Honda, démontrent que l’Afrique est un marché porteur pour le commerce.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe